Manuel Sinor
Accueil
Bio
Presse
Actualités
Bandes démos
Photos
CV
Contact
  
RĂ´les dramatiques

Manuel Sinor est vraiment extraordinaire ! Une très belle, très constante intensité.
(Radio-Canada CHFA FM, pour Le cadeau d'Einstein)


Sinor crée un excellent Haber, passant habilement de la confiance au désarroi, inspirant à la fois sympathie et dégoût.
(Vue Weekly, pour Le cadeau d'Einstein)


Le talent de chacun des comédiens, y compris ou peut-être surtout celui de Manuel Sinor qui joue l’officier allemand, fait oublier que l’on est au théâtre.
(Bulles de culture, pour RĂ©sistantes)

Manuel Sinor joue avec justesse le terrible officier allemand.
(L'Oeil d'Olivier, pour RĂ©sistantes)

Performance de premier ordre par Sinor... Une interprétation reptilienne du personnage.
(See Magazine, pour Antigone)


Excellente performance de Manuel Sinor, qui incarne le père aveugle avec une remarquable intensité.
(Plein Espace, pour Guerre)


Manuel Sinor nous offre une performance sans faute du père désormais aveugle...
(MonThéâtre.qc.ca, pour Guerre)


Un jeu contrôlé, mais physique [...] En père décalé, et devenu quelque peu monstrueux, Manuel Sinor semble parfois camper sur la ligne entre le tragique et l'absurde.
(Le Devoir, pour Guerre)


Un acteur français prometteur, Manuel Sinor, relève avec brio le défi que constitue la cécité de son personnage.
(Montréal Campus, pour Guerre)


Le fiasco émotif de la situation plane au-dessus de la performance de Sinor comme si Fitz ne prendra jamais de décision. Quand enfin il en prend une, c'est comme si un sens d'harmonie était atteint.
(Vue Weekly, pour Fitz)



RĂ´les comiques

Manuel Sinor est excellent. Un tour de force de comédien.
(Radio-Canada CHFA FM, pour Back to Methuselah)


Un vrai gagnant que ce film, bâti sur une performance drôle et charismatique par Manuel Sinor dans le premier rôle.
(Entertainment Maven, pour The Incident)


Les deux acteurs nous offrent une joute verbale sans merci, drôle et pathétique à la fois. On est tenu en haleine du début à la fin.
(The Link, pour Un parfum de Montgolfière)


Et l'on rit... Alors que le talentueux trio s'adonne Ă  ses cingleries. Le fait est que les acteurs ont su tirer des rires de tout.
(The Gazette - Montréal, pour Three Musketeers)


James [interprété par Manuel Sinor] eut le plus de bons mots, faisant mouche auprès du public.
(Charlebois Post, pour The Permanent Guest)


Performance hilarante et d'une parfaite précision par Manuel Sinor.
(Vue Weekly, pour G & G vs. The Frenchman)


 
 
© Manuel Sinor